Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 22:32

 

foto_Mali.jpg_

(Photo - apuntateapensar.blogspot.com)

Aujourd'hui je lis ce titre dans la presse: "Mali, la France a t'elle raison d'intervenir"?

Ma réponse du tac au tac: "ben non, voyons, laissez-les se taper sur la gueule!!!" Franchement, pour une fois qu'un conflit situé en dessous de la ligne du Maghreb intéresse quelqu'un!!! Chaque année, lorsque je vais voir des expos de photojournalisme, je suis étonnée de découvrir des guerres civiles, des conflits armés ça et là en Afrique dont je n'avais jamais entendu parler avant. Puisqu'ils n'ont pas de ressources pétrolières ou minières, ces pays ne semblent intéresser personne finalement. Et personne ne se doute de ce qu'il se passe vraiment.

Je crois que c'est une bonne chose que l'opinion publique se préoccupe un peu des pays d'Afrique Noire qui souffrent bien davantage que notre bonne vieille Europe, malgré la crise économique incommesurable qui a pris ses quartiers depuis 2 bonnes années déjà. Cela dit, la question de l'ingérence se pose là. Est ce que la France a le droit de se mêler des affaires politiques et civiles d'un pays tiers? Mmmh le Mali faisait partie de ces bonnes vieilles colonies que la France a eu du mal à lâcher... il est somme toute logique que notre président veuille intervenir. Dans quel but? Avec quels enjeux? Seuls le gouvernement et les services secrets ont la réponse.

Quel intérêt d'intervenir lorsqu'on voit dans quelle situation se trouve à présent l'Afghanistan, tombée peu à peu aux mains des Islamistes, ceux-là même qui avaient déclenché les sirènes d'alarme internationales et justifié une guerre avec implication des États-Unis et des pays occidentaux...?

Mais que faire d'autre? Rester les bras croisés et fermer les yeux sur des blessés, des tortures, des carnages humains perpetrés au nom d'une hypothétique guerre de religions? Voir un pays comme le Mali à la culture immense s'effacer de la carte peu à peu aux mains d'illuminés? Ne serait-ce pas pire de laisser des peuples amis s'entretuer?

Au-delà de toute considération naïve et bonne enfant, ne serait-ce pas, par là-même, perdre une porte d'entrée sur le contrôle de l'Afrique Noire...?

Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 20:16

Gens, Gente,

Ce jeune homme est de ma ville. Qui plus est, un ami de ma little sister. J'adore sa voix. Sa musique gagne à être connue. Allez-y, cliquez sur Play!!!

Este señorito vive en mi cuidad de origen. Es, además un amigo de mi hermanita. Me gusta muchissimo su voz. Y su música merece ser escuchada y conocida. Venga, a darle Play!!!

 

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 23:11

Entre deux treks de folie, j'ai découvert une histoire en Patagonie. Une histoire bien peu connue sous nos latitudes...du moins je n'en avais jamais entendu parler.

Sachez que lorsque vous achetez Benetton, vous participez non pas à un acte de rapprochement des peuples "United Colors" comme leurs publicistes essayent de nous faire croire, à grand renfort de provoc' en tout genre. Mais vous contribuez plutôt à la spoliation des Indiens Mapuches de Patagonie. 

La Patagonie est un territoire très vaste. En la traversant on se rend d'ailleurs compte que la frontière n'est là que pour de pures formalités administratives et qu'un jour quelqu'un a dû tracer un trait pour délimiter les deux pays. Chili, Argentine, c'est la même chose (au risque de me faire taper dessus). Sincèrement, les paysages de Patagonie et les moutons qui y paissent tranquillement y sont tellement semblables qu'il serait bien difficile de distinguer où l'on se trouve sans une frontière.

Qui dit vaste territoire, dit vastes terres. Et problèmes de propriété et de propriétaires.

À la fin des années 90, Benetton commença à s'intéresser à la Patagonie et à acheter de nombreux hectares pour y planter ses moutons et récolter la laine qui allait servir à sa production.

Sauf que chez les Indiens Mapuches qui vivaient là bien avant que Benetton ait vendu son premier pull, la tradition est orale, comme dans toute communauté indigène. Les terrains se transmettaient de génération en génération, sans papiers signés ou passage devant notaire.

Profitant du flou législatif existant en Argentine, l'entreprise a fini par acquérir 900.000 hectares en Patagonie. En les volant carrément aux Indiens Mapuches présents sur ces terres depuis des siècles!!!

Pas de papiers, pas de vols ni de spoliation dit Benetton!

En attendant, les Indiens tentent malgré tout de récupérer des miettes de ce qui leur appartient. Quelques procès ont été faits à la famille italienne. Autant dire que c'est David contre Goliath cette histoire là. Et ce n'est pas la proposition récente du gouvernement argentin de limiter l'acquisition de terres aux investisseurs étrangers qui y changera grand chose. Si nouvelle loi il y a, elle ne sera pas rétroactive.

Benetton n'est malheureusement pas le premier ni le seul à avoir ce genre de pratique. On pourrait parler aussi pendant des heures des marques qui font travailler des enfants ou de celles qui exploitent des petits chinois. Oui je sais. Mais là, je suis écoeurée par tant de décalage entre "l'image" de la marque et sa triste réalité... 

Repost 0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 11:35

She was charismatic. She had such an incredible voice. She was and is still unique. Once, she may have decided to live it up to the right end. Like pure artists... Ironically her talent also came from the unrest she was suffering. You can only write so beautiful songs when you 'no feeling good...

 

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 11:59

Je reste coite devant un tel degré de stupidité ET de méchanceté pure et gratuite.

Nous sommes en 2010 et ça c'est passé cette semaine dans ma ville d'origine.

À croire qu'avec la crise, la connerie est dotée d'un facteur exponentiel très performant!

En témoigne cet article du journal Le Progrès.

La lutte pour l'égalité des genres et des sexes est malheureusement encore loin d'être gagnée...

Il va falloir continuer à se battre contre les préjugés, contre les opinions imposées par les autres, contre les gens agressifs, incultes, dangereux, nuisibles et lamentables, pour le droit à ne pas vouloir être rangé dans des cases!

Et aussi parce que les forces publiques ne remplissent pas leur mission de protéger leurs concitoyens de ces gens cités au-dessus.

Amis gays, je suis de tout coeur avec vous.

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 12:47
Curieuse d'en retirer ma propre opinion, je viens d'écouter la chanson d'un malheureusement illustre jeune chanteur, nommé Orelsan qui s'est fait connaître grâce à la polémique née autour de sa merde de chanson.

Le titre de sa bouse chanson?
Sale pute

Pensant que les critiques sont parfois injustement exagérées, (respect des bonnes manières à la française oblige), j'ai donc écouté le morceau. J'ai même pas pu aller jusqu'à la fin. J'étais choquée. Dégoûtée. En colère.

Que ce mec aie eu une énooorme déception avec une nana est un fait. Qu'il l'insulte, qu'il la rabaisse, qu'il menace de la frapper, de la torturer, de la tuer dans sa "chanson" est intolérable et insoutenable à écouter.

Oui, la France est une terre de liberté. Enfin elle l'était, soyons réalistes, 1789 a été enfoui sous des siècles de censure, et de privations de droits et de devoirs élémentaires de l'homme. Mais oui, la liberté d'expression fait encore partie de la constitution des droits de l'homme. 

Toutefois, faire l'apologie de la violence, que ce soit envers une femme ou n'importe quel genre humain ne peut tout simplement pas être accepté. Car maltraiter une femme en paroles, dans une chanson, c'est maltraiter toutes les femmes.

Faudrait pas croire que seulement les mecs puissent se prendre la liberté de tromper leurs copines. La trahison n'est pas l'apanage exclusif de la gent masculine. Et oui, il y a autant de salopes qu'il y a de salauds...

Sauf que là, ce cher chanteur fait un énorme amalgame en exposant sa petite histoire personnelle privée et ses envies de vengeance sur son ex dans une "chanson" rendue, donc, publique. Dans un contexte de non-respect dans lequel nous vivons, combien d'abrutis vont prendre les paroles de cette ordure de texte comme modèle??? !!!!

Et après on s'étonne de la montée des violences machistes??? Laissez-moi rire jaune... pas trop longtemps...je vais finir par m'étrangler...
Repost 0
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 16:43
Vu que les grèves ça ne semble plus trop faire le poids en France ces derniers mois, et comme Sarkozy semble décidé à faire la sourde oreille aux manifestations et réclamations du peuple...

Les français ont trouvé un nouveau passe-temps: séquestrer leurs patrons!

Il en va pas moins de 5 entreprises qui ont séquestré leurs dirigeants depuis le début de cette année.
Et l'opinion publique semble approuver...en preuve, ce sondage étonnant;

http://fr.news.yahoo.com/3/20090407/tfr-social-sequestration-patrons-sondage-56633fe.html

Sondage: la séquestration de patrons d'entreprises qui licencient "acceptable" pour 45% des Français

Les Français divisés sur la séquestration des patrons: 45% des Français trouvent cette méthode d'action "acceptable" et 50% pensent le contraire, selon un sondage CSA publié mardi dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France".

----------------------------------------------
DESPUÉS DE LAS HUELGAS, LOS SECUESTROS...!

Ya que las huelgas ya no obtienen los efectos esperados estos ultimos meses en Francia, et como el presidente Sarkozy parece determinado a no escuchar los ruidos de la calle...
Los franceses han encontrado un nuevo hobby: secuestrar a sus jefes!

En lo que va del año, ya 5 altos directivos han sido secuestrados por sus empleados reclamando mejores condiciones de despido o evitar los despidos.

Lo más curioso es el sondeo de opinion en donde 45% de los franceses ven "acceptable" esos secuestros!

Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 15:23



Un petit air de ressemblance avec la tempête de 1999...
12 morts en Espagne, 5 morts en France. 2 millions de personnes sans électricité, des centaines de milliers sans eau potable...
Des photos depuis un avion qui a péniblement décollé de l'aeroport du Prat de Llobregat...le 24 janvier au matin.
Grosse peur dans un engin qui a mis beaucoup (trop) de temps à se stabiliser...
Trous d'air, avion qui tangue...pfiouuu c'était les montagnes russes avant l'heure! Sauf que cette fois-ci, sans filet!                                                                photo: plage de Casteldefells (espagne)














photo: AP - Saint Jean de Luz (france)

Repost 0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 00:12
23 heures trente-trois et on est perdus dans les bois. "Message in a bottle...Sex on fire..."
C'est ça aussi ma france à moi!

Repost 0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 15:22

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais,
selon que vous êtes une damoiselle ou un jeune homme,
le "on" ne revêt pas la même signification...

Lui: "ma chérie, c'est l'anniversaire de mon père la semaine prochaine. On a qu'à aller à la foire
aux livres pour lui trouver quelque chose, hein?!"

Dans cette situation où franchement la demoiselle a vraiment d'autres chats à fouetter que d'aller à une
foire aux livres, déjà qu'elle a aucune idée des éventuels goûts du père de son cher et tendre, nous
remarquerons que le jeune homme démontre une vraie capacité à se servir de ce pronom de la 3e personne du singulier.

Bizzarement,lorsque c'est elle qui prononce: "Dis mon coeur, on fait la vaisselle?/met la table?/fait le
ménage?/met une machine?/plie les draps?/fait la cuisine?/ descend les poubelles?..." le specimen masculin (à la mémoire de petit pois), perd tout à coup la connaissance du précieux pronom!
Lui: "Euh, qui ça, on?"!!!
Par contre, il lui arrive de guérir subitement de son amnésie temporaire et partielle lorsqu'il entend:
"dis, chéri, on va faire la sieste...?"

...Ah là, il s'en souvient du "ON"!

Repost 0

Présentation

  • : hasta la proxima...à Barcelona
  • hasta la proxima...à Barcelona
  • : Humeurs et commentaires d'une française à Barcelone
  • Contact

Recherche

Archives