Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 22:40

Estos próximos dias, razón aqui:

 

ibiza-sea-view1.jpg

aaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 00:33

He elegido esta canción que ilustra muy bien mi post a continuación...

Camins...caminos...Nunca es tarde para salir a buscar tu tesoro... 

"Te ves distinta" escuché ayer.

Cuando regresé de mi viaje, tenia unas ganas tremendas de compartir mis anecdotas con mis queridos, mis amigos, mi, en aquel tiempo, todavia pareja o lo que era. Pero por dónde empezar? me preguntaba yo. Cómo resumir 92 días en unas frases, en unos momentos??? Imposible. 

Por muchas fotos que intenté colgar en mi blog, muchos emails que mandé, muchas conversaciones téléfonicas que mantuve durante esos 3 meses, nunca llegué a compartir de verdad toda la experiencia. Y tampoco pude hacerlo cuando regresé. Me faltaban palabras, imágenes, momentos claves. 

Y es que lo que he hecho durante 3 meses no sólo ha sido viajar. O bueno, al menos, no ha sido sólo conocer a gente nueva y linda, paisajes incréibles, culturas y comidas diferentes y cuantas más maravillas de nuestro planeta. 

Estos pasados meses de septiembre, octubre, noviembre y diciembre 2011 han servido para un viaje muy importante: un viaje hacia mi misma. Un verdadero viaje interior... 

En estos caminos por los cuales pasé, saqué unas cuantas lecciones de vida. Que seguro todavia me hacen falta más. Pero eso es un tesoro que nadie podrá jamás quitarme. 

Sí, después de haberlo vivido, confirmo que para llegar a conocerse más a si mismo, hay que afrontar la soledad, y, tal vez, la distancia. En mi caso, y no voy a extenderme mucho, ha sido necesario pasar por estos caminos, duros algunos días, para darme cuenta de que me habia "abandonado" y que habia perdido la fe hasta en mi misma hace ya muchos años. A veces el ser humano necesita tomar distancia con su vida cotidiana para poder "verse". 

Es lo que me succedió. 

Una simple pregunta como la siguiente: "Cómo es vivir conmigo?" puede empezar a cambiar tu manera de ver la vida y de verte a ti mismo. Viajar solo es una experiencia muy rica. Que no se sustituye por otra. Y que te marca para todo el futuro que está por llegar...!

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 23:41

mon-petit-coin-0853.jpg

 

 

10.000 km aux Etats-Unis. 5 vols. 5 bus.

400 km au Mexique. 2 bus.

7.820 km au Chili. 3 vols. 6 bus. 2 bateaux.

 

18.220 kilomètres parcourus en transports en 3 mois!!! (Et sans les vols entre les continents!!!)

 

Moi qui rêvais de tour du monde, je n'en rêve plus. Cette expérience merveilleuse m'aura appris que voyager, ce n'est pas la même chose que d'être en vacances. Et oui, au risque de me faire insulter, dans un voyage long et routard, il faut vivre au jour le jour et malgré tout, chaque jour trouver un nouvel endroit où dormir, un moyen de transport, une façon de se restaurer et être très souvent sur ses gardes pour être en sécurité. Ce n'est pas tout le temps de tout repos. S'ajoutent les galères, le mauvais temps, les douleurs, les baisses de moral quand ceux qui sont à 17000 km nous manquent énormément.

Mais c'est une expérience magique aussi. Découvrir sans cesse de nouveaux paysages, nouveaux endroits, nourriture, logements, gens, cultures...etc. Connaître de nouvelles personnes qui t'apporteront une nouvelle vision du monde, ou partageront tout simplement un bout de voyage, une rando, un restau, une bière, un éclat de rire, un bon moment avec toi.

 

J'ai encore de l'admiration pour les voyageurs au long cours. Je me suis rendu compte qu'en 3 mois et 3 pays, j'avais à peine le temps de me remémorer les bons souvenirs d'un pays que j'étais déjà repartie dans de nouvelles contrées complètement différentes. En fait, je crois qu'il faut prendre son temps pour profiter d'un lieu, et pour digérer après l'expérience de la découverte, chose difficile à faire si on part 1 an et qu'on visite une multitude de pays. Alors je préfèrerai dorénavant moreceler les voyages pour mieux les apprécier.

 

Je suis heureuse d'être partie, l'impression d'avoir aussi (re-)découvert une partie de moi que je connaissais pas (ou plus?)

 

à ceux qui hésitent encore, partez, partez, partez découvrir!!!!

 

Yo que queria dar la vuelta al mundo, ya no es mi suenyo. Esta experiencia maravillosa me ha ensenyado que viajar no es precisamente lo mismo que estar de vacaciones. Si, a pesar de que muchos van a querer odiarme si digo esto, en un viaje largo y roots, hay que dejarse vivir dia tras dia y sin embargo cada dia tienes que encontrar un nuevo lugar para dormir, un nuevo medio de transporte, algo para comer y siempre o casi estar muy atento/a para poder estar en seguridad. No es siempre de descansar y pasarla bien. Se anyaden las complicaciones que surgen, los dolores, los momentos de bajon cuando tus queridos se encuentran a 17000 km de ti y que los echas de menos muchissimo.

Pero es una experiencia valiosa, magica. Descubrir sin parar nuevos paisajes, nuevos lugares, comidas, alojamientos, gente, culturas... Conocer a personas nuevas que te aportan otra vision del mundo, o que comparten contigo un trozo de camino, una cena, una cerveza, una carcajada, un buen momento contigo.

 

Admiro todavia mucho a los viajeros que se van para largo tiempo. Me he dado cuenta que en estos 3 meses y 3 paises, apenas tenia el tiempo de pensar en mis recuerdos recien pasados que ya estaba yendome a otra experiencia en otros lugares. En fin, creo que hay que tomarse tiempo para disfrutar de un lugar y para digerir la experiencia del descubrimiento, algo dificil de hacer si uno se va 1 anyo viajando por muchos paises. Pués ahora para mi, mejor acortar el tiempo de viaje pero disfrutar a tope de un mismo lugar.

 

Me siento feliz de haberme ido, tengo la sensacion de haber (re-)descubierto una parte de mi que no conocia (o que habia perdido?)

 

A los que todavia dudan en irse de viaje, vayanse a descubrir, ya!!!

 

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 20:42

Après avoir esquivé Puerto Montt, qui est une ville portuaire très moche, il faut le dire, et après la douceur de vivre de Puerto Varas et sa maison du bonheur, nous sommes remontés un peu plus au Nord. Aux pieds du volcan Villarica. Volcan qui est timide et qui se cache dans la brume! Il m'aura fallu 2 jours pour l'apercevoir depuis les petites ruelles de Pucon. On nous avait tant parlé de Pucon et sa super ambiance. Alors soit on y était pas à la bonne période, soit les touristes se calfeutraient dans leurs hôtels pour se boire leurs bouteilles de vin pendant qu'il pleuvait à torrent dehors. Le fait est qu'il n'y avait pas un chat dans la petite ville!

Bon, pour ne pas perdre les bonnes habitudes, le 1er jour on est partis faire une rando de 11 km dans la forêt, dans le parc national de Huerqueque pour aller voir des cascades. Encore une fois, j'ai cru que j'allais rester sur le carreau après la graaaande montée entre les arbres et dans la boue. Mais j'y suis arrivée!!! Et merci Benoît pour m'avoir fabriqué un baton de marche en bambou, ça m'a bien aidée ;)

Non, je n'ai pas fait l'ascension du volcan, j'étais crevée, plus envie de repousser mes limites physiques. Pas envie de monter pendant 8 heures et finir l'ascension avec des crampons aux pieds pour passer la glace. Bon la descente en luge sur les fesses promettait d'être rigolote mais tant pis. Et puis de toute façon, l'heure du voyage a malheureusement sonné plus tôt que prévu, le dimanche soir. Changement de plans, non, je ne retournerai pas buller au Mexique avant de rentrer en Europe. Le lendemain, 11 heures de bus jusqu'à Santiago. Changement de vol. Avion direct jusqu'à Paris. Puis Lyon. Sous la pluie.

Cela dit, c'était drôle de voir des sapins de Noël sous un soleil de plomb et par 31°c dans les rues de Santiago!!!

 

mon-petit-coin 1342

Parc de Huerqueque

mon-petit-coin-1461.JPG

mon-petit-coin-1457.JPG

mon-petit-coin-1449.JPG

mon-petit-coin-1465.JPG

mon-petit-coin-1470.JPG

mon-petit-coin-1454.JPG

      Une petite surprise à l'entrée du parc!

 

mon-petit-coin-1477.JPG

Il y avait un tout petit peu de boue!!!

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 20:18

J'ai un peu laissé tomber le blog ces derniers jours. J'ai dû abréger mon beau voyage et aller en France prématurément. Ma petite mamie est partie, pour de bon cette fois-ci. Je pense fort à elle, où qu'elle soit.

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 19:08

 

mon-petit-coin-1257.JPG

 

Achao

 

mon-petit-coin-1269.JPG

 

Eglise de Achao

mon-petit-coin-1248.JPG

 

 

mon-petit-coin-1260.JPG

Des locaux qui ramassent les algues sèches sur la plage pour ensuite les revendre dans la rue.

 

mon-petit-coin-1275.JPG

Paysage typique de Chiloe.

 

mon-petit-coin-1285.JPG

Les Palafitos

mon-petit-coin-1277.JPG

 mon-petit-coin-1295.JPG

Le meilleur crabe de la terre se trouve à Chiloe!!!! miam miam!!!

 

mon-petit-coin-1296.JPG

Et allez, je reprends le bus, 5 heures jusqu'à Puerto Varas.

 

mon-petit-coin-1298.JPG

 

mon-petit-coin-1321.JPG

 

mon-petit-coin-1331.JPG

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 04:02

En ce 1er décembre, nous avons décidé de nous faire des crêpes entre nous tous français, qui nous sommes retrouvés par hasard dans une auberge de Puerto Varas. La Casa Margouya, tenue par des français est tout simplement fantastique. Le genre d'endroit où tu avais prévu une nuit ou deux et où tu finis par passer plus d'une semaine tellement tu n'as pas envie d'en partir. Je me sens vraiment comme à la maison, et cerise sur le gateau, j'ai rencontré des personnes super sympas. 

Donc ce soir, c'était soirée crêpes! Une chandeleur un petit peu avancée et que mon estomac a jusque-là bien tolérée. Pourvu que ça dure!

PS: Avant de boulotter les crêpes, Charlotte, coiffeuse de son état nous a gentiment monté un salon de coiffure improvisé au milieu du salon et on est plusieurs à s'être fait ratiboiser les tifs. QU'est ce que ça pousse les cheveux en 3 mois!!!

mon-petit-coin-1354.JPG

La Casa Margouya

 

Photos du parc Los Alerces près de Puerto Varas

mon-petit-coin-1345.JPG

mon-petit-coin-1342.JPG

Parc Alerce Andino

 

mon-petit-coin-1396.JPG

Los Saltos de Petrohue

mon-petit-coin-1416.JPG

mon-petit-coin-1427.JPG

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 04:01

Dans les voyages, y'a pas que des bons moments, y'a aussi des petits désagréments. Moi qui me félicitais d'avoir échappé, ces 2 premiers mois, à la traditionnelle turista du voyageur, là j'ai tapé dans l'intoxication alimentaire de premier choix. Une nuit passée à vomir et cinq jours que j'ai l'estomac en vrac et que je ne bouffe presque rien. 

Hier durant les 4 heures de bus entre Puerto Montt et Chiloe, j'ai dû faire preuve de concentration extrême afin de ne pas vomir sur mon voisin de bus, mon estomac ayant décidé que la barre de céréales du matin ne lui convenait pas. Moi qui me faisait une joie à l'idée de me faire une cure d'huîtres et de fruits de mer à Chiloe, j'ai bien les boules. Et tout ça à cause de 3 malheureux pruneaux vicieux et viciés visiblement, qui m'ont bien empoisonnée. Blurp!

Et depuis une semaine je compte également chaque matin les piqûres et boursouflures laissées généreusement en cadeau par les punaises de lit ou autres bedbugs des auberges où nous avons logé. Apparemment mon corps est du pain béni pour ces insectes!

mon-petit-coin 1187

Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 17:10

Considéré comme l'un des treks les plus beaux d'Amérique latine, le circuit W du parc Torres del Paine s'appelle ainsi car il se fait en 4-5 jours, chaque rando correspondant à une branche du W. Oui, j'en ai fait une partie. Et ça a été un vrai défi pour moi, qui ne suis pas une marcheuse compulsive. Sur 4 jours, certes, et avec une pause au milieu, mais je l'ai fait!!!

On est montés aux Torres le 1er jour, accompagnés par un couple de français super sympas aussi, Loïc et Perrine, mais moi, à bout de forces au bout de 4 heures de marche, enfin de grimpe, j'ai renoncé au dernier morceau d'1h30, préférant reprendre des forces au refuge El Chileno. Je pensais pouvoir monter voir les Torres le lendelain matin mais le climat a commencé à se gâter. Donc je me suis contentée de les observer de loin. Nous n'avions pas pu réserver de lit au refuge et on avait donc loué une tente pour camper à côté. Je me suis bien pelée, la nuit, la température descend à 0 degrés et malgré mon super duvet loué à l'auberge de Puerto Natales, j'ai mis du temps à m'endormir...et j'avais des envies de meurtre lorsque Benoit s'est réveillé à 4h du mat pour aller pisser, ça m'a réveillée aussi et j'ai mis plus d'une heure à me rendormir tellement il faisait froid dans la tente!!!

mon-petit-coin-0962.JPG

mon-petit-coin-0963.JPG

Les fameuses Torres, les pics aux centre de la photo.

mon-petit-coin-0971.JPG

Petite pause sandwich à mi-chemin avec Perrine et Loïc.

mon-petit-coin 0982

Dans la vallée du Chileno.

mon-petit-coin-1006.JPG

Le camping du refuge Chileno.

Le premier soir, j'avais retrouvé Suzi, une française qu'on avait connue à Ushuaïa et le 2e jour nous sommes donc redescendues toutes les 2 tranquilement jusqu'à l'entrée du parc, pour retourner à Puerto Natales pendant que Benoît continuait le circuit et la grimpette dans la vallée des Français. Après 1 jour de repos à l'auberge, je suis retournée, le 4e jour, dans le parc pour rejoindre Benoît au refuge Grey. Alors s'il fait beau, la rando est magnifique. Faut escalader un peu par endroits mais c'est pas trop compliqué. Vues sur des lacs, passages dans des forêts, c'est plutôt sympa. Tino, un italien d'une 40aine d'années que j'avais connu à l'auberge allait faire le même circuit. Nous sommes donc partis ensemble à la découverte du glacier Grey. Glacier qui se fait désirer...Après 1h40 de marche, à part des icebergs dans le lac en dessous du chemin, on ne voyait toujours rien. Enfin, au sommet d'une montée bien rocailleuse, poussés par des rafales de vent assez costaudes, on voit enfin le fameux glacier!!! Majestueux. Encore plus beau que celui du Perito Moreno, je dirais. Et puis il faut le mériter celui-là, on y vient pas en bus!

Entre les averses et les quelques éclaircies, j'ai réussi à prendre quelques photos pas trop mal. Et puis a commencé la grande descente du sommet du massif montagneux jusqu'au refuge, situé au bord du glacier. Beaucoup de racines d'arbres à éviter, pas mal de cailloux à enjamber, aïe mon genou et ma cheville. Mais j'ai tenu bon. Au bout de 3heures de marche, Tino m'a abandonnée pour retourner au point de départ où il avait réservé une nuit au refuge de Pehoe. J'ai donc continué seule et sous la tempête qui avait commencé à se lever. Grosse pluie, beaucoup de vent, j'en voyais plus la fin... Mais où était ce putain de refuge?! Enfin, une heure plus tard, j'ai aperçu le panneau du refuge, là j'ai été très contente d'arriver! J'ai quand même voulu faire un petit détour par le Mirador pour observer le glacier d'un peu plus près. Résultat, entre la pluie et le vent, j'ai pu faire que 2 photos, je tenais à peine debout, avec pourtant un sac de 12kg sur le dos!!! J'étais plus qu'heureuse que nous ayions pu réserver une nuit au refuge Grey car honnêtement, je ne sais pas comment ceux qui étaient en camping ont fait pour dormir...

mon-petit-coin-1041.JPG

Lac Pehoe: 4e jour. Y'avait à peine plus de brouillard que les premiers jours!

mon-petit-coin-1047.JPG

à peine plus de vent aussi...!

mon-petit-coin 1095

Enfin! voilà le glacier Grey!

mon-petit-coin-1085.JPG

mon-petit-coin-1100.JPG

Et ma tête quand j'ai enfin vu le panneau du refuge Grey!

mon-petit-coin-1102.JPG

Dernière photo du jour 4. Pas de photos du jour 5!

Le lendemain, mêmes conditions que la veille, grosse tempête. Là, l'appareil photo n'a même pas vu le jour, bien protégé au fond du sac à dos. Et il a fallu refaire le chemin en sens inverse, avec des conditions météo beaucoup moins favorables... Au bout de même pas une heure j'étais trempée, la pluie avait traversé l'anorak de ski et mon super pantalon impermeable North Face que j'ai payé un bras, et bien, j'ai pu constater qu'il a ses limites aussi! C'est donc trempée et dans un vent de force 4-5 qui me poussait contre les rochers ou bien dans les flaques, que j'ai du marcher près de 4 heures avant d'arriver au point de départ de la rando, au refuge Pehoe. Là j'en ai bien bavé, pour ne pas dire un autre mot bien vulgaire...! Les paysages de rochers, de lagunes, de glaciers et les guanacos qui regardent passer le bus jusqu'à l'entrée du parc sont magnifiques! Mais pour pouvoir apprécier, il faut de bonnes conditions, autrement, tu galères vraiment...


Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 04:01

La question me turlupine depuis plusieurs jours. On avait prévu de faire le trek de Torres del Paine: 5 jours. En pleine montagne. Avec des paysages magnifiques. Et des jours avec 6 à 12 heures de marche! Vu ma condition de grande sportive, j'avais déjà renoncé à le faire en entier, à un moment donné, faut savoir connaître ses limites. Mais là, depuis que j'ai super mal au pied, je suppose avoir une tendinite du tendon d'achille, et bien j'ai des doutes quant à ma capacité à faire, ne serait-ce que 3 jours de marche. 

On va voir. J'aurai quand même les boulasses si je ne vois rien de ce magnifique trekking, un des plus beau d'Amérique du Sud. A suivre dans 5 jours...

Repost 0

Présentation

  • : hasta la proxima...à Barcelona
  • hasta la proxima...à Barcelona
  • : Humeurs et commentaires d'une française à Barcelone
  • Contact

Recherche

Archives