Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 05:33

Après avoir récupéré ma voiture de location, je suis partie en direction de Breaux-Bridge (à peine difficile à prononcer), au coeur du pays Cajun. Voir le soleil se coucher sur les marécages du haut de l'autoroute (la plupart des routes sont sur pilotis ou surélevées) c'est vraiment un moment unique, c'était magnifique. Arrivée à l'hôtel et virée au fast food le plus proche. Mais comme je suis pas américaine et que j'ai pas l'habitude de passer par le drive-in, j'ai garé la voiture devant le burguer king et suis entrée pour commander. Grosse erreure. À l'intérieur il y avait une bande de 4 mecs Blacks qui avaient l'air sortis tout droit du ghetto et qui ont commencé à me dévisager. Bon j'avais faim alors je suis restée et si patiemment attendu qu'ils finissent leur interminable commande, servie par la serveuse la plus lente de la terre! À un moment donné, je voulais passer derrière le comptoir et mettre moi-même mes frites et mon burguer dans mon sac en papier, j'aurais sans exagérer gagné 10mn! J'avais qu'une envíe, c'était de partir de là mais avec ma commande! Et l'autre qui mettait 10 ans à remplir une coupe à sunday, sérieux j'avais une furieuse envíe de la secouer! 26mn aprés être entrée dans le fast food, je suis enfin repartie rapidement à ma voiture avec mon burguer sous le bras. Le lendemain, j'avais réservé une excursión de Swamp Tour sur le lac St Martin, un tour en barque à moteur dans les marécages. J'ai pas été déçue! Whouaaaaaaa!!! Qu'est ce que c'était beau! Je suis trop frustrée de ne pas pouvoir mettre de photos pour l'instant... Des oiseaux par dizaines, 5 alligators, plein de nénuphars et de toutes petites grenouilles et tout ça au milieu d'une forêt immergée. Et la visite commentée par un vrai Cajun, un chasseur au visage tanné par le soleil, un mégôt entre les lèvres. Authentique quoi! Les Cajuns sont à l'origine des descendants français qui vivaient en Acadie (le Québec) et qui se sont faits virer de leur pays et après moultes pérégrinations ont atterri dans une région quasi déserte, la Louisiane. D'après mes conversations avec les gens du coin et mon court séjour, aujourd'hui ce sont vraiment les vieux de la vieille qui maintiennent la culture vivante. Seuls les vieux parlent français, vont danser au son du Zydeco ou de la musique cajun. J'ai bien peur qu'à l'image du village cajun reconstitué et désert que j'ai visité complètement seule et qui tombe en ruines, la culture cajun soit vouée à disparaître...ça serait bien dommage. En allant voir le parc naturel de Avery Island, où la visite se fait en voiture (!) sur un chemin caillouteux qui serpente entre les mares et les bayous, j'ai fait un stop à l'usine de Tabasco. Et oui, tout le monde croit que le Tabasco est mexicain mais non, il a été inventé et il est fabriqué en Louisiane, sur une presqu'île! Et là j'ai découvert qu'il y a en fait plein de sortes de sauces Tabasco différentes mais qu'elles sont vendues dans d'autres pays. J'ai fini la journée dans un B&B à Lafayette, dans une maison traditionnelle cajun et décorée d'époque. On aurait dit une maison de poupées, de celles avec lesquelles nos grand-mères jouaient! J'y ai rencontré une famille de français, de Nevers, súper sympas à qui je me suis jointe pour aller dîner dans un endroit tyique "Chez Randol's". Comme c'était mardi, il n'y avait pas grand monde pour aller danser au son de l'orchestre cajun, mais la nourriture est pas mauvaise et j'ai goûté de l'Alligator pour la 1e fois!!! Bon c'est élastique et ça a le goût du poulet car ce sont des alligators d'élevage et ils les nourissent avec du poulet!

mon-petit-coin-3699.JPG

mon-petit-coin-3626.JPG

mon-petit-coin-3654.JPG

mon-petit-coin-3729.JPG

 

Amanda-015.jpg

 

Amanda-016.jpg 

Amanda-020.jpg

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 04:29

Avec mon énooorme sac à dos (faut vraiment que je mette une photo quand je pourrai) j'ai repris le chemin de la gare routière pour un voyage en bus de 8 heures jusqu'à Baton Rouge, en Louisiane.

Bon, le bus était encoré plus pourri que celui que j'avais pris entre Chicago et Memphis. J'ai l'impression que plus on descend au sud, plus la pauvreté se fait présente. En parlant de pauvreté, je suis énormément surprise, même presque choquée de voir autant de misère au fil des kilomètres. Je n'avais pas du tout cette image-là des Etats-Unis. Presque dans tous les bleds et les villes que j'ai traversées du Nord au Sud, j'ai vu des vieilles maisons pourries, des stations essence qui datent de l'avant guerre, des bouis-bouis où ça donne vraiment pas envíe de s'arrêter. Et des gens qui traînent dans la rue, certainement leur principale activité de la journée. Je me suis demandé "mais de quoi vivent-ils?"

En arrivant sur la Louisiane, changement de paysage. Des énormes plaines de cultures céréalières, "le grenier du monde" comme l'appelait Mr Choual, mon prof d'histoire géo du lycée, on est passé à des forêts de pins immenses bordant des petits lacs, les bayous. Et enfin voilà les cyprès et les arbres feuillus typiques de la Louisiane. Et des mares aux alligators, pas aux canards, partout partout. Avec le soleil couchant sur les marécages, c'est juste magnifique. L'arrivée à Baton Rouge a été un poil stressante aussi. Moi qui pensais trouver un taxi rapidement, pas de bol, la gare routière est minuscule et pas franchement bien fréquentée. Déjà dans le bus, j'étais la seule Blanche et on était que deux femmes pour une dizaine de mecs, hum sympa :s

Et là à Baton Rouge, même situation. Après un pti coup de fil à l'agence de location où un des employés a trouvé drôle de me dire de venir à pied depuis la gare, il y a quand même 5km, il m'a rappelée en me disant que c'était une blague, ahhh trop drôle ouais! Et que je devais venir en taxi. Après de trop longues minutes à attendre avec mes 18kg sur le dos, un taxi s'est approché. Un grand Black éborgné à la gueule de Pat hibulaire était au volant. J'avais qu'une idée en tête: me casser de cet endroit merveilleux :s Donc j'ai demandé à Pat hibulaire de m'emmener à l'agence de location de voitures où je devais me rendre. J'ai serré les fesses tout le long du trajet mais je suis arrivée chez Hertz!

Et là grand moment de solitude quand j'ai eu les clés de la voiture en mains. Comment faire avancer cette satanée voiture???!! J'ai quand même dû demander 2 fois au mec de la location comment passer les vitesses. Il a vraiment dû me prendre pour une demeurée! Comment je pouvais deviner que sur une voiture automatique il fallait appuyer sur le frein pour passer la 1e vitesse???? Ah, il faut aussi impérativement apprendre rapidement à son pied gauche à n'appuyer sur aucune pédale sous peine de freinage brusque intempestif!!!

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 03:53

J'ai consacré mon 2e jour à Memphis à la visite des studios de musique qui ont vu naître les carrières d'Elvis, Johnny Cash, Jerry Lee Louis et les autres. Et puis Graceland, la maison du King. Déjà j'avais mieux dormí, sur mes deux oreilles et il faisait un temps magnifique. Un grand ciel bleu azur et un gros soleil, chouette. J'avais vu sur mon plan que la rue des Studios Sun n'était pas loin du centre donc me voilà partie à pied. Grosse erreur. C'était à plus d'1km et j'ai dû passer par un quartier industriel abandonné pas très joyeux. Et ouais, ici personne

ne marche à pied, tout se fait en voiture. Même les circuits dans les parcs naturels, c'est dire!!! Bref, je suis quand même arrivée saine et sauve et ai pu voir où Elvis Presley a enregistré sa première chanson pour la somme de 5$, soi-disant un cadeau pour sa môman! Bien luí en a pris. C'est comme ça qu'il a été découvert. Et alors qu'est ce qu'il était sexy lorsqu'il était jeune, whaouuuuuu!!!!! La visite terminée, lorsque j'ai voulu prendre la navette pour aller à Graceland, situé à 10km de la ville, la navette a démarré sous mon nez. Bon... Je suis donc restée à attendre 45 mn de plus dans le bar boutique du studio, un vrai petit bijou de déco des années 50 et j'ai commencé à discuter avec un des serveurs, chicano=d'origine mexicaine mais né aux US, qui, avec son collègue, m'ont gentiment offert le café. C'était chouette cet endroit, je m'y sentais bien. Graceland n'est pas aussi kitsch qu'on pourrait le croire. J'ai même été presque déçue de ne pas voir plus de choses farfelues. Enfin, la salle de tv d'Elvis tapissée de jaune citron, de miroirs et l'énorme canapé en cuir jaune aussi est quand même à voir! Pour continuer avec le move blues-rock, j'ai terminé la soirée dans la fameuse (et vraiment surrévaluée) Beale Street où j'ai mangé une énorme portion de côtes de boeuf cuites au barbecue "BBQ Ribs", la spécialité de Memphis. Purée, j'ai mis toute la nuit à les digérer! Ah, j'ai aussi appris qu'il y avait eu un meurtre en pleine rue à deux pas du motel où j'avais atterri la première nuit! Comme quoi, il faut vraiment suivre son instinct.

 

Amanda-011.jpg

Le salon de TV d'Elvis

Amanda-012.jpg

Le King, plutot mignon etant jeune...! 

Repost 0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 04:02

Maintenant que je voyage seule, Ali est partie sur Denver et moi je descends dans le Sud pour aller jusqu'en Louisiane, je n'ai pas trouvé le moyen de décharger mes photos. Elle me prêtait son iMac et c'était bien cool de sa part. Mais là, j'ai du mal à trouver des cybercafés qui sont plus que rares aux US. J'imagine que beaucoup ont fermé à cause de l'arrivée du Wifi dans les espaces publics. J'utilise donc l'ipod de Amor-amor pour écrire mais pas possible de mettre en ligne des photos... Les 12 heures de bus entre Chicago et Memphis ont été loooooongues!!! En plus c'était un vieux bus donc pas de prises de courant ni de wifi disponible :( heureusement que j'avais fait le plein de magazines people débiles et que j'avais des livres avec moi. J'avais vraiment hâte d'arriver à mon hôtel pour prendre une douche et grignoter un truc devant la tv au chaud dans mon lit. Et juste avant d'arriver à la gare routière, on est passés avec le bus devant mon "hôtel" dont j'avais reperé le néon dans la rue. Ce qui était sensé être un mix entre une auberge de jeunesse et un hôtel était en fait un motel! Pour ceux qui connaissent pas, la différence avec un hôtel, c'est que les chambres ont une porte qui donne sur l'exterieur, le parking quoi! Do nc en théorie n'importe qui peut avoir accès à ta chambre depuis l'exterieur. Quand je me suis rendu compte de ça, j'ai eu envíe de pleurer. J'ai même versé quelques larmes de fatigue et de déception une fois barricadée dans ma chambre ( j'avais mis sur la serrure un cadenas que j'avais emporté pour les consignes à bagages). Autant dire qu'entre le bruit de la rue, du parking et le stress, ma nuit a été courte. Je suis donc partie cet aprem dans un autre hôtel, un bel hôtel un peu mieux situé dans le centre et où je me sens en sécurité. J'ai perdu 140 euros dans l'affaire car pas de remboursement évidemment. Quelle aventurière je fais! Je me sens un peu nulle de ne pas avoir le courage d'être restée dans le motel, il ne me serait sûrement ríen arrivé car il y avait un vigile á l'entrée du parking. Mais j'ai pris les boules. Courageuse mais pas téméraire... J'ai donc découvert Memphis ce matin car arrivée de nuit hier. Et j'ai été frappée par son allure de ville fantôme. Il était pourtant 10h et demi du mat mais pas une âme en vue dans la rue. Difficile aussi de trouver un café ouvert pour déjeuner. J'ai fini au Starbucks, súper original! Je suis quand même tombée sur un vieux biker qui gère un bar de blues sur Beale street et qui essayait de me convaincre de manger toutes sortes de choses frites tout en me disant que ah les frenchies, comment fait-on pour être aussi sexy?! J'ai décliné son offre et suis partie en direction du musée des droits civils qui retrace l'énorme et inachevée bataille des Noirs pour obtenir les mêmes droits et le même statut que les Blancs aux US. Le musée est hébergé dans le motel Lorraine où Martin Luther King a été assassiné en 1968. La visite se termine même par un passage dans la chambre de motel de Luther King et par un tour dans le motel d'en face d'où l'assassin a tiré le coup de fusil qui a tué le Révérend sur le palier de sa chambre. On est en Amérique, pas de doute! La visite m'a pris plusieurs heures et j'ai fait quelques photos des vieux hôtels abandonnés ça et là dans le centre-ville. Ça donne l'impression qu'il y avait beaucoup plus de vie auparavant ici et que la ville s'est plus ou moins vidée. Comme ça faisait 48 h que je n'avais pas pris un vrai repas, j'ai terminé la journée en me faisant plaisir et me suis payé un chouette restau près de mon nouvel hôtel où j'ai mangé une excellente soupe de homard et un morceau de biftec délicieux!!!! Bonne nuit à tous!

mon-petit-coin-3363.JPG

Oui, il y a une pyramide à Memphis...

mon-petit-coin-3535.JPG

mon-petit-coin-3497.JPG  mon-petit-coin-3506.JPG

mon-petit-coin-3434.JPG

Repost 0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 03:06

Wow! Chicago est une ville impressionante. Presque une rivale pour New York! Une grande ville. Qui a complètement brûlé à la fin des années 1800. Et où les architectes s'en sont donné à coeur joie pour reconstruire la ville. Autour de la rivière Michigan qui serpente au milieu du centre ville les grattes-ciel défilent tous plus beaux et plus modernes les uns que les autres. Au milieu, quelques bâtiments au look gothique (maís construits au XXe siècle) C'est plutôt étonnant! Une grosse surprise aussi a été de découvrir le lac qui borde la ville. On dirait la mer! Avec des vagues et une couleur aussi claire que celle de la mediterranee sur la costa brava! En été paraît que c'est plutôt sympa, je veux bien le croire! Et à la différence de Washington, c'est une ville vivante, qui bouge, qui a de súpers bars et restaurants. Et le métro suspendu qui traverse la ville ( la loop) c'est plutôt joli aussi. Le jour où on a atterri à Chicago (on a d'ailleurs failli pas arriver à cause d'un changement d'avion de United Airlines et un surbooking car l'avion était plus petit), il pleuvait maís 10 mn après il y avait du soleil. Un vrai temps de Bretagne! Maís je ne voyais pas trop pourquoi les américains appelaient Chicago "the windy city" (la ville du vent). Ah les 2 jours suivants, là j'ai bien sentí pourquoi! Purée qu'est ce qu'on s'est caillées! Et ce n'était que le début de l'automne. Je n'ose même pas imaginer le froid qu'il doit faire en plein mois de janvier!!! J'avais vu pas mal de filles avec des vestes polaires à l'aéroport et j'ai compris par la suite pourquoi. Maís la plus belle surprise de Chicago, ça a été la rencontre avec nos hôtes Joana et Bogdan (et leurs enfants sans oublier Bella, la chienne!) qui nous ont acceuillis chez eux. On avait réservé une chambre chez l'habitant, chez Bill, dans la partie de la vieille ville ( enfin pas si vieille puisque tout a brûlé, vous me suivez?!). Et le Bill, il pouvait plus nous accueillir au dernier moment. Donc il nous a envoyé chez sa voisine- copine, Joana, polonaise d'origine. A peine on avait passé la porte qu'un repas nous attendait! Et ça, ça n'était pas compris dans le prix. C'était súper sympa! Mais ça ne s'est pas arrêté là. On a été traitées comme des princesses dans cette belle grande maison de 4 étages ( les photos viendront bientôt)! Les petits- déjeuners qu'elle nous a préparés étaient géants. Les crêpes faites maison avec des fruits frais marinés dans une sauce au Sucre vanillé étaient tout simplement délicieuses!!! Joana est l'une des personnes les plus gentilles que j'ai rencontrées dans ma vie. Non seulement elle nous a accueillies à bras ouverts mais elle a aussi pris de son temps pour nous faire découvrir Chicago sous un autre angle: en jaguar décapotable! La classe!!! Maís le moment que j'ai préféré, c'est le dernier soir. C'était l'anniversaire de son mari et des amis polonais étaient venus le fêter chez eux pendant que nous étions sorties. Quand nous sommes arrivées à la maison, c'est une Joana un peu pompette qui nous a accueillies et nous a invitées à trinquer à l'armagnac! On a partagé un súper moment autour du bar, au milieu de leur cuisine, à discuter en écoutant du Carla Bruni et à trinquer à la vie.

mon-petit-coin-2928.JPG

Le Haricot du parc Millenium à Chicago

mon-petit-coin-2922.JPG

mon-petit-coin-2989.JPG

mon-petit-coin-3013.JPG

Bella, la chienne de nos hôtes

mon-petit-coin-2888.JPG

The Loop, le metro suspendu de Chicago

mon-petit-coin-3257.JPG

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 17:34

IMG_2475.JPG

Jusqu'à hier soir, j'avais un avis plutot mitigé sur Washington. Notre hôtel était situé à 5 mn du Capitole, le bâtiment Blanc là avec la coupole qu'on voit en fond derrière les repórters télé du 20 heures. Idéal donc pour visiter. En fait c'est tout un ensemble de bâtiments plus massifs et imposants les uns que les autres. Et un immense jardín en longueur style le champ de Mars qui donne sur un obélisque gigantesque. Les Américains auraient- ils copié les français? J'ai même vu une réplique en plus petit des pyramides du Louvre dans un coin de la ville! Le sud de la ville est bourré de musées dont la plupart sont gratuits et de monuments aux morts divers et variés. Y'en a tellement qu'on dirait qu'ils ont été posés ça et là pour remplir les espaces vides! Maís le plus frappant, c'est l'ambiance désertique qui règne dans le quartier. À part les nombreux sans- abrís, tous d'origine afro, qui trainent un peu partout, il n'y a pratiquement personne dans les rues. Ça fait une drôle d'impression. Et ce n'est que le 3e jour que nous avons vu un peu plus de monde en nous baladant plus au nord de la ville. Et puis le dernierjour lorsque nous sommes parties en direction de l'aéroport, nous sommes passées par le quartier de Georgetown (pas accessible en métro) là, the révelation! Tout plein de gens dans la rue, plein de magasins, restaus...etc C'est là que ça se passe quoi! Les découvertes de Washington sont: de la moquette sur le sol des rames de métro!!! ( beurk lesbactéries) et le Newseum, un musée dédié aux médias que j'ai trouvé absolument génial! Bon sans oublier le musée des indiens américains où j'ai appris énormément de choses sur de nombreuses tribus indiennes. Bon j'ai pas pu serrer la paluche à Obama maís j'ai pu voir la Maison Blanche de loin!

IMG_2634.JPG

Des américaines qui marchent contre le cancer

mon-petit-coin-2583.JPG

Memorial de Martin Luther King Jr.

mon-petit-coin-2641.JPG

La fameuse Maison Blanche

mon-petit-coin-2815.JPG

Une des avenues principales de Washington


Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 02:55

IMG_2313.jpg  IMG_2342.JPG    

Le Flatiron Building:

IMG_1935.jpg   

Sur la terrasse du Rockfeller Building "Top of the rocks":

IMG_2157.JPG    

Central Park:

IMG_2292.JPG

Repost 0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:19

C'est sous une pluie battante que nous quittons New York en bus ce matin. Même les grattes-ciel sont dans le brouillard, on ne voit pas leurs sommets! Nous laissons derrière nous une ville qui ne s'arrête jamais, une ville métissée, riche en culture et en architecture, une ville un peu "agressive" où on sent qu'il faut lutter pour avoir sa place tout de même. Une ville où il y a très peu d'indications et où comme partout on rencontre des gens sympas et d'autres carrément cons comme la guichetière de la poste avec qui j'ai eu à faire ce matin: une vraie porte de prison pas aimable du tout! Une ville où il y a beaucoup de bruit ( on entend d'ailleurs carrément la différence quand on est dans le calme de Central Park) et où ça grouille littéralement de monde! Maís c'est une ville qui regorge de petits trésors pour l'étrangère que je suis. En 9 jours je n'ai pas eu le temps de voir tout ce que je voulais. J'ai découvert des trucs qui n'étaient pas au programme. Mais un jour je reviendrai à New York, c'est sûr. Maintenant cap sur Washington!

Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 06:40

Bon, y'a pas que des bonnes surprises... Des un peu moins bonnes aussi comme ce matin quand je suis allée chercher mes vêtements que j'avais fait laver au pressing. Trois de mes sept tee-shirts ont rétréci taille 10ans!!!! Aaarrghhhh misère! Déjà que je voyage avec pas beaucoup de fringues, 3 mois de voyage obligent, j'ai bien les boules... Bon ça me fera une excuse pour faire du shopping, comme si j'avais besoin d'excuses... Maís c'était pas trop prévu dans le budget New York. Avis aux futurs visiteurs de NY, n'emmenez pas vos habits dans un pressing qu'on ne vous a pas recommandé! Heureusement, à côté deux belles découvertes aujourd'hui: la terrasse du gratte- ciel de Rockfeller center, le Top of the Rocks avec une vue magique et imprenable sur tout New York. Et la comédie musicale (broadway) qui s'appelle Wicked et que nous sommes allées voir ce soir. C'était súper beau, un vrai show à l'américaine maís vraiment joli et avec de súpers artistes! Allez demain dernier jour ici, ça passe trop vite! Photos bientot...

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:50

Alors à New York, on n'en prend pas que plein les yeux et les oreilles. Mais plein le nez aussi! Dans toute la ville, des oduers de vomi, de pisse ou de poubelles se relaient tout au long des quartiers, beurk...!

Découvertes du jour:

Les Oreo frits! Oui, ils font frire les biscuits Oreo! Et on a pu goûter à cette merveille à la foire de San Gennavio (?) à Little Italy.

Et les danseurs de break dance dans le métro. Pas sur le quai non, dans la rame pendant que le métro circule!!! Impressionant. C'est ça New York!!!

Les autres découvertes du jour, ça a été le restaurant très années 50 pur style américain, Big Daddy, sur Park Avenue, entre la 19e et la 20e rue. miam miam le milkshake à la banane!!! 

IMG_1657-copie-1.JPG IMG_1661.JPG 

Et le parc d'attraction très ancien de Coney Island, au sud de Brooklyn. L'endroit était presque déesert, ça lui conférait un cahrme désuet jusqu'à ce que l'ambiance tourne un peu au glauque...on a rangé les appareils et on est parties! 

IMG_1698.JPG  IMG_1795.JPG   IMG_1736.JPG  IMG_1709.JPG  IMG_1729.JPG

Repost 0

Présentation

  • : hasta la proxima...à Barcelona
  • hasta la proxima...à Barcelona
  • : Humeurs et commentaires d'une française à Barcelone
  • Contact

Recherche

Archives